Essoyes – L’émotion était au centre du vernissage de l’exposition de Denise Gay samedi soir au centre culturel du Côté des Renoir à Essoyes. La salle d’exposition temporaire, située à l’étage, accueille les œuvres de cette artiste, première femme peintre a y être invitée. Ce qui a été souligné par Philippe Talbot, adjoint au maire, lors de son discours d’accueil. Le conseiller général, Michel Mercuzot, a confié son coup de cœur pour la peinture de l’artiste et la joie qu’il avait de voir un membre de la famille Gay, originaire d’Essoyes, qu’il connait fort bien, dans le centre Renoir. « On se sent dans le Midi avec vos tableaux », s’exclame-t-il. L’artiste a fait part de son bonheur à se retrouver dans le village : « je pense à mon beau-père, qui aurait été fier de moi », souligne Denise Gay, la voix altérée par l’émotion. Ces peintures sont des paysages aux couleurs flamboyantes, franches, vives, éclatantes qui ont transporté les cinquante personnes présentes sous des cieux plus chaleureux que la grisaille humide qui baignait Essoyes ce soir là. Denise Gay peint depuis une dizaine d’années. Elle a commencé à la «Palette valettoise » club de peinture de la mairie de La Valette-du-Var où elle réside. Puis elle a découvert la peinture au couteau et a effectué un stage auprès de Christian Jequel. Depuis 2007, l’artiste a été primée à de nombreux concours et est maintenant la présidente du club de peinture où elle a fait ses débuts. « J’ai été puéricultrice et maintenant, au lieu d’habiller les enfants, j’habille les toiles » dit-elle. À voir jusqu’au 31 décembre.

Source l’est-eclair